Le dernier secret de Cléopâtre / Passion du livre

Recherche simple

Recherche avancée

Recherche multi-critères








Recherche avancée

.. Le dernier secret de Cléopâtre

Couverture du livre Le dernier secret de Cléopâtre

Auteur : Xavier Milan

Date de saisie : 22/01/2011

Genre : Romans et nouvelles - français

Editeur : Alphée-Jean-Paul Bertrand, Monaco, France

Prix : 20.00 €

ISBN : 9782753806634

GENCOD : 9782753806634

Sorti le : 16/01/2011

en vente sur


  • Le message sonore
Un message sonore de Xavier Milan

Une courte lecture de Xavier Milan



  • La présentation de l'éditeur

Claire Delorme, jeune conservatrice au département des Antiquités égyptiennes du musée du Louvre, découvre un étrange papyrus. Celui-ci semble être le testament de Cléopâtre ! La reine légendaire entend léguer à son fils Césarion un secret extraordinaire lui permettant de regagner le trône d'Égypte, convoité par les Romains.
La jeune femme s'envole pour l'Égypte, à la recherche du dernier secret de Cléopâtre mais elle n'est hélas pas la seule à s'y intéresser...
Sillonnant l'Égypte, elle devra puiser dans son courage et son immense connaissance de la civilisation pharaonique pour élucider l'un des plus grands mystères de l'Antiquité.
Quel est le formidable secret de Cléopâtre ? Existe-t-il toujours ?
Claire parviendra-t-elle à déjouer les sinistres plans de ses ennemis :

Xavier Milan, dans un style enlevé, nous entraîne dans les plus beaux sites d'un pays enchanteur qui réserve encore bien des surprises...

Xavier Milan dirige la communication interne du musée du Louvre.
Passionné d'Égypte, il y passe un mois chaque année et s'y est installé pour l'écriture de son précédent roman, Frère d'Égypte, paru aux éditions Fizzi en 2008.
Xavier Milan est par ailleurs auteur de documentaires-fictions historiques pour France Inter.





  • Les premières lignes

Le commissaire-priseur leva le bras en désignant le fond de la salle :
- Mille trois cents euros pour ce superbe papyrus de l'époque hellénistique ! Qui dit mieux ?
Claire Delorme, assise au premier rang, fit un geste discret. Le commissaire-priseur pointa alors son marteau vers la jeune femme :
- Bravo, mademoiselle. Nous en sommes à mille quatre cents euros. Allons... encore un effort. Ce document antique vaut bien plus que cela !
Henri Vernes n'avait pas son pareil pour faire monter les enchères. Il savait, d'un mot précis ou d'une plaisanterie bien tournée, susciter l'enthousiasme des acheteurs. Il connaissait parfaitement les mécanismes d'achat et donnait à la salle l'impression que chaque objet était un trésor unique. Ce qui n'était pas toujours le cas. Mais, en l'occurrence, le papyrus présenté entre deux plaques de verre était en effet une pièce rare. L'intérêt que semblait y porter la jeune femme du premier rang en témoignait. Henri Vernes la voyait régulièrement aux ventes d'antiques qu'il organisait. Conservateur au département des Antiquités égyptiennes du musée du Louvre, elle suivait l'évolution des marchés et inspectait régulièrement les objets qui passaient à l'hôtel Drouot. Mais, ce jour-là, elle semblait moins détachée, laissant paraître une nervosité inhabituelle. Instinctivement, Henri Vernes songea que la vente promettait des surprises. Au moment où il s'apprêtait à relancer les enchères, deux de ses assistants se manifestèrent. Armés de téléphones, ils chuchotaient dans les combinés depuis quelques minutes. L'un d'eux fit un signe à son patron, signifiant que son correspondant prenait l'enchère.
- Mille cinq cents euros au téléphone, annonça le commissaire.
Le deuxième assistant hocha discrètement la tête.
- Mille six cents à l'autre téléphone... mille sept... huit... neuf... deux mille euros au téléphone ! Que dit la salle ?
Deux acheteurs se livraient bataille à distance. Vernes sentait qu'il lui fallait inciter les spectateurs à se lancer dans le combat. Au fond de la salle tendue d'un vieux velours rouge sang, un homme obèse lança d'une voix de stentor :
- Trrrois mille eurrros !
Il roulait les «r» comme les baguettes d'un tambour. L'assemblée entière se retourna pour savoir qui osait enchérir aussi fort. Claire Delorme pivota également sur son siège, et reconnut l'homme. Ses yeux violets s'assombrirent. Elle l'avait rencontré, la veille, lors de la visite de la vente.


Copyright : Studio 108 2004-2017 - Informations légales - Vous êtes éditeur ?
Programmation : Olf Software - Infographie, XHTML/CSS : Gravelet Multimédia - Graphisme : Richard Paoli