Sans la télé / Passion du livre

Recherche simple

Recherche avancée

Recherche multi-critères








Recherche avancée

.. Sans la télé

Couverture du livre Sans la télé

Auteur : Guillaume Guéraud

Date de saisie : 14/03/2016

Genre : Jeunesse à partir de 13 ans

Editeur : Rouergue, Arles, France

Collection : DoAdo

Prix : 8.00 €

ISBN : 978-2-8126-0162-0

GENCOD : 9782812601620

Sorti le : 08/09/2010

en vente sur


  • Le message sonore
Un message sonore de Guillaume Guéraud

Une courte lecture de Guillaume Guéraud



  • La présentation de l'éditeur

Tous ses camarades ont la télévision. Pas lui. A cause de sa mère et de son oncle qui jurent que "la télé est un poison qui rend con". Il est le seul de son école et de son quartier à ne pas connaître Goldorak et Dallas. Alors il va au cinéma. Il y voit un rat blanc aux yeux rouges. Il y voit une femme à poil cracher du sang. Il y voit des samouraïs et des cow-boys et des extraterrestres. De M le Maudit à Scarface, de Federico Fellini à Francis Ford Coppola, de Berlin à Chinatown, Guillaume Guéraud raconte dans cette autobiographie les images qui l'ont fait basculer de l'enfance à l'adolescence. Et qui ont nourri tous ses romans précédents.

Dans ce récit autobiographique, Guillaume Guéraud retrace sa jeunesse dans une cité populaire au cours des années 1970-80, au travers d'un prisme particulier : son rapport au cinéma. Sa mère refusant d'avoir la télé, elle l'entraîne dans les salles obscures et c'est au travers du septième art qu'il découvre le monde. Un récit d'une très grande émotion, qu'on lira aussi comme un éclairage indispensable sur l'univers de cet auteur jeunesse de grand talent.





  • Les premières lignes

Les golgoths de l'espace

Le truc que je veux comprendre, d'abord, c'est pourquoi y a pas la télévision chez nous.
Avant même de chercher à savoir pourquoi j'ai pas de père, pourquoi j'ai les cheveux blonds alors que ma mère est brune ou pourquoi l'océan ne finit pas par déborder avec tous les fleuves qui se jettent dedans et toute cette pluie qui tombe, ce que je veux qu'on me dise avant tout, c'est pourquoi tout le monde a une télévision, sauf nous.
Ma mère a une réponse. Elle dit : «La télévision, c'est pour les vieilles personnes qui ne savent plus quoi faire de leur vie.»
Bon. Il y a la télévision chez mes grands-parents par exemple. Ils sont à la retraite et ils habitent à la campagne. Quand je débarque chez eux avec ma mère, chaque week-end, ils sont tellement contents de nous accueillir que je suis persuadé qu'ils doivent vachement s'ennuyer le reste de la semaine.
Mon grand-père allume la télévision après le repas de midi. J'ai déjà essayé de la regarder avec lui. Sauf que ça ne me plaît pas, c'est toujours le même bonhomme qui déblatère le même charabia, «affrontements entre forces chrétiennes et dissidents prosyriens au Liban», «gel des relations entre l'Union soviétique et les États-Unis», «enjeu des élections législatives en France»... J'aimerais bien comprendre ce qu'il raconte mais je ne peux même pas demander sinon mon grand-père se fâche : «Bon sang, Guillaume, tais-toi et laisse-moi regarder tranquillement les informations !»


Copyright : Studio 108 2004-2017 - Informations légales - Vous êtes éditeur ?
Programmation : Olf Software - Infographie, XHTML/CSS : Gravelet Multimédia - Graphisme : Richard Paoli