La symphonie des siècles. Volume 1, Rhapsody, première partie / Passion du livre

Recherche simple

Recherche avancée

Recherche multi-critères








Recherche avancée

.. La symphonie des siècles. Volume 1, Rhapsody, première partie

Couverture du livre La symphonie des siècles. Volume 1, Rhapsody, première partie

Auteur : Elizabeth Haydon

Traducteur : Marie de Prémonville

Date de saisie : 10/09/2008

Genre : Science-fiction, Fantastique

Editeur : J'ai lu, Paris, France

Collection : J'ai lu. Fantasy, n° 8742

Prix : 8.40 €

ISBN : 978-2-290-00458-6

GENCOD : 9782290004586

Sorti le : 10/09/2008

en vente sur


  • La présentation de l'éditeur

Tandis qu'elle enfile les rues d'Easton à toute allure pour fuir les hommes de Michael, un ancien amant devenu baron de la pègre locale, Rhapsody butte sur deux étranges personnages, qui l'aideront à régler son problème de façon... définitive. Ce qu'elle ignore, c'est qu'Achmed le Serpent et Grunthor, le géant Firbolg, sont eux-mêmes confrontés à une situation autrement périlleuse. Aussi, lorsqu'ils l'entraînent dans un voyage au coeur de la Terre le long des racines de Sagia, l'Arbre-Monde, Rhapsody se demande si elle n'a pas fait preuve d'un excès de confiance...

ELIZABETH HAYDON
est née et vit sur la côte est des États-Unis. Chanteuse, harpiste, herboriste, elle n'a jamais cessé décrire. Best-seller vendu à plusieurs millions d'exemplaires à travers le monde, La symphonie des siècles a fait de son auteur une des figures incontournables de la fantasy contemporaine, dans la tradition de Robert Jordan et de David Eddings.

«Un roman extrêmement solide, qui augure d'une trilogie grandiose.»





  • Les premières lignes

Meridion

Meridion s'assit devant l'éditeur de temps et se mit au travail. Il ajusta les objectifs et vérifia les rouleaux de toron diaphane dont la trame allait en se délitant, depuis le film épais et translucide du Passé jusqu'aux fibres ténues et embrumées de l'Avenir. Il épousseta une dernière fois les instruments élancés et déroula le fil épais qu'il avait extrait de la bobine du Passé. Puis il fixa celui-ci au montant en ogive de la machine et le plaça sous la lentille. Par un tri méticuleux, il sépara chaque ligne chronologique, se déplaçant au fil des siècles et des ans. Puis il affina sa recherche aux jours et enfin aux instants précis, jusqu'à trouver celui qu'il voulait.
Il sourit malgré lui en observant la démarche du gar­çon, outrecuidante et insouciante, tandis qu'il déambu­lait sur le chemin de la forêt. C'était là une démarche très différente de celle qu'il lui connaissait. Un décor éclatant environnait le garçon, d'une fraîcheur à pleurer, celui d'une matinée d'été rayonnante qui ne pou­vait manquer de toucher le coeur. Pourtant, il ne semblait pas y prêter la moindre attention. Meridion arrêta le mouvement de la roue.


Copyright : Studio 108 2004-2017 - Informations légales - Vous êtes éditeur ?
Programmation : Olf Software - Infographie, XHTML/CSS : Gravelet Multimédia - Graphisme : Richard Paoli