Noir corbeau / Passion du livre

Recherche simple

Recherche avancée

Recherche multi-critères








Recherche avancée

.. Noir corbeau

Couverture du livre Noir corbeau

Auteur : Joël Rose

Traducteur : Marie de Prémonville

Date de saisie : 22/08/2007

Genre : Policiers

Editeur : Anne Carrière, Paris, France

Prix : 23.00 €

ISBN : 978-2-84337-464-7

GENCOD : 9782843374647

Sorti le : 22/08/2007

en vente sur


  • La présentation de l'éditeur

L'histoire à un crime, d'un poète et d'une ville.
1841, le meurtre sanglant de Mary Rogers traumatise la société new-yorkaise et inspire à Edgar Allan Poe une de ses nouvelles les plus célèbres.
L'affaire ne sera jamais résolue.
Les circonstances de la mort du poète restent elles aussi à ce jour mystérieuses.

Un grand roman entremêlant littérature, énigme policière et peinture sociale.
«Dans Noir Corbeau, Joël Rose a su capturer avec un panache époustouflant la sauvagerie et la vitalité du New York d'Edgar Allan Poe. Il offre un portrait plein de vie de la ville dans tout l'éclat et toute l'exubérance de sa jeunesse, et la peuple de personnages inoubliables et impertinents, le tout servi par un récit trépidant et divertissant. Un roman extraordinaire.» Patrick McGrath, auteur de L'Alise, Spider et Port Mungo
Joël Rose est l'auteur de deux autres romans : Mort aux pauvres et A fleur de peau, qualifié par Irvine Welsh, auteur de Trainspotting, de «chef-d'oeuvre moderne».





  • La revue de presse Philippe Lançon - Libération du 1er novembre 2007

Noir Corbeau raconte une enquête de Jacob Hays, 69 ans, chef de la police. On a retrouvé dans l'Hudson le corps d'une jeune vendeuse de cigare, Mary Rogers. Très vite, la presse agite l'affaire et l'émotion populaire. On accuse du meurtre des bandes de voyous. Dans la réalité, ce meurtre a bien eu lieu, en juillet 1841. Lisant et utilisant tous les articles publiés, Poe en tira aussitôt l'un de ses plus célèbres récits policiers, le Mystère de Marie Roget...
Rose prend prétexte de l'affaire pour ressusciter le New York assez terrible de ces années-là : sa police, sa presse, ses écrivains, ses bandes, ses quartiers populaires. D'autres personnages essentiels sont les frères Colt, dont l'un, Samuel, inventa l'arme qui porte son nom. L'autre, John, plagie les poèmes de Poe. Il est aussi accusé du meurtre de Mary Rogers...
Son roman est souvent écrit au présent. Il balaie par flashs le temps, qui vide les personnages.



  • Les premières lignes

26 juillet 1841
Minuit

Qu'on ne s'y trompe pas, il est profondément affecté par la tâche qui l'occupe. Il n'est pas totalement insensible, après tout. Pourtant, il poursuit son ouvrage, déchirant de longs rubans dans l'ourlet de robe de la femme, lui enroulant les lambeaux blancs autour de la taille et du cou pour confectionner une grossière poignée de fortune par laquelle la porter. Et tandis qu'il s'affaire, il ne peut se contraindre à la regarder en face, ou même à la regarder tout court.
Le long du sentier forestier, malgré la végétation dense et les ronces folles tendant de part et d'autre leurs mains avides, la voie est libre. On entend non loin le clapotis de la rivière, dont les relents saumâtres viennent lui chatouiller la narine. Sur l'autre rive, il ne distingue que la lueur des lumières de la ville à travers la brume naissante. Quelque part au fil du courant, il lui semble percevoir l'assaut cadencé de rames.
Pas de lune au-dessus de lui, mais une kyrielle d'étoiles étincelant à travers le haut dais de feuillage. L'acte est accompli.
Une vague de tristesse et de regret l'envahit, sentiment qui tient bien plus du chagrin que de la souffrance. Il se débat avec le poids mort du corps inerte qu'il dépose près de l'eau, pour parcourir la berge en quête de pierres et de rochers suffisamment lourds pour le lester et l'entraîner au fond.
Ses pensées se tournent vers elle. Qu'ai-je fait ?
«Oh, Mary», murmure-t-il pour lui, peut-être même prononce-t-il son prénom à voix haute. «Oh, Mary.»


Copyright : Studio 108 2004-2017 - Informations légales - Vous êtes éditeur ?
Programmation : Olf Software - Infographie, XHTML/CSS : Gravelet Multimédia - Graphisme : Richard Paoli