Marcher dans les pas du cheval : sagesse animale et découverte de soi / Passion du livre

Recherche simple

Recherche avancée

Recherche multi-critères








Recherche avancée

.. Marcher dans les pas du cheval : sagesse animale et découverte de soi

Couverture du livre Marcher dans les pas du cheval : sagesse animale et découverte de soi

Auteur : Dr Anna Evans | Ines Kaiser

Date de saisie : 01/08/2017

Genre : Nature Revues

Editeur : Favre, Lausanne, Suisse

Prix : 24.00 €

ISBN : 9782828916183

GENCOD : 9782828916183

Sorti le : 22/06/2017

en vente sur


  • La présentation de l'éditeur

La plupart des gens pensent encore que les animaux sont des créatures primitives dotées d'une intelligence inférieure, même si la science nous amène chaque jour de nouvelles preuves que nombre d'entre eux sont capables d'émotions, de conscience et de sensibilité.

Anna Evans et Inès Kaiser témoignent ici de leur exploration avec des chevaux, utilisant une association inédite de la Communication Intuitive® animale et de la perception de l'Instant Présent par leurs partenaires humains.

Dans cet ouvrage, elles décrivent et analysent des rencontres vécues entre les deux espèces, qui démontrent que les chevaux possèdent une sagesse et une présence essentielles permettant à l'être humain de se retrouver et de se libérer de ses angoisses et aliénations. Elles écoutent et observent les récits sensibles de ces voyages intérieurs pour témoigner que nous pouvons accéder à une collaboration égalitaire avec les chevaux. Et plus largement, avec le vivant. Elles nous en livrent un récit stupéfiant, qui nous entraîne naturellement vers un état heureux, paisible et authentique.

Après avoir suivi un parcours classique dans la finance, Inès Kaiser a redécouvert sa passion de travailler avec les chevaux. Elle est thérapeute en psychothérapie corporelle et, d'autre part, a été formée par Linda Kohanov en apprentissage expérientiel facilité par les équins. Depuis 2013, elle pratique l'éveil de conscience assisté par les chevaux. Elle est co-directrice de equimotion, un institut de formation à l'équithérapie au Luxembourg.

Diplômée en 1982, Anna Evans évolue progressivement de la chirurgie orthopédique vers la médecine préventive, puis créée la Communication Intuitive©, une méthode originale pour mieux comprendre et se faire comprendre des animaux. Enseignante, conférencière et auteure internationale, elle s'investit aujourd'hui totalement dans la fondation qu'elle a créée pour promouvoir l'éducation du grand public au respect de l'animal.





  • Les premières lignes

Extrait de l'introduction

Durant toute son évolution, l'homme n'a jamais connu autant de problèmes environnementaux qui se manifestent simultanément et nous sommes de plus en plus nombreux à nous préoccuper du bien-être de notre planète et de ses habitants. A travers cette démarche nous prenons peu à peu conscience du fait que l'être humain n'est pas une espèce supérieure, même s'il joue un rôle majeur dans les ressources communes à toutes les formes de vie, et qu'en réalité, nous contrôlons et connaissons bien moins de choses que nous le croyons.

Quelle est la source de tous ces problèmes ? Charles Eisenstein, dans The ascent of humanity, Otto Scharmer et d'autres auteurs de notre époque décrivent la séparation, c'est-à-dire la perte de contact, comme étant la problématique de base. Dans son ouvrage Leadingfrom the emerging future, Otto Scharmer décrit trois séparations fondamentales : perte de contact avec nous-mêmes, avec les autres et avec la nature et notre environnement. Perdre le contact avec nous-même signifie ici nier la part «mammifère» en nous, celle qui nous influence au travers des instincts et de la biologie. Nous nous percevons comme séparés du reste de la planète, nous nous comportons comme si c'était un organisme extérieur et menons nos vies sans contact intime avec elle, sans empathie, sans connexion autre que l'intérêt d'analyser.

Et pourtant, la science moderne nous démontre que nous ne sommes séparés ni des autres humains, ni des autres espèces et que nous dépendons étroitement de notre milieu de vie. Une question se pose alors : comment nous comporter avec les «co-habitants» de la Terre, et en premier lieu avec les animaux, qui sont les créatures non humaines les plus proches de nous ?

L'intelligence et la conscience des animaux et de la nature sont des paramètres largement sous-estimés. Ceux qui côtoient des animaux savent qu'ils sont capables de comportements intelligents au point même qu'il nous semble parfois que certains peuvent lire dans nos pensées ou connaître nos intentions.

Nous aussi, les êtres humains, reconnaissons généralement que nous avons la capacité de comprendre intuitivement les intentions, besoins, ou ressentis d'autres formes de vie. Cependant, la plupart d'entre nous avons perdu le contact avec ce potentiel. Nous l'avons, de fait, largement oublié et avons tendance à penser que cette forme de communication n'existe pas ou qu'elle est paranormale, alors qu'elle est pourtant innée et naturelle.

Côtoyer des animaux nous invite à interagir avec eux et par cela, à reprendre contact avec la part sensible de nous-mêmes. C'est comme si nous ne pouvions pas nous en empêcher : quand nous les voyons, les touchons, ils nous émeuvent, ils ouvrent nos coeurs. Et par l'ouverture du coeur, nous faisons l'expérience de moments pleins de bonheur qui nourrissent notre besoin profond d'appartenance.

Nous, Anna Evans et Inès Kaiser, sommes quotidiennement au contact des chevaux et suivons notre vocation en leur consacrant nos vies. Nous avons maintes fois fait l'expérience de la conscience qui les habite. Nous savons qu'ils ont leur propre opinion sur les événements qu'ils vivent, notamment leurs relations avec d'autres animaux et avec les êtres humains, et qu'ils sont capables d'un ressenti extrêmement subtil et complexe. Nous sommes convaincues qu'ils veulent être reconnus par nous pour ce qu'ils sont : de vrais partenaires conscients.

Les pages qui suivent sont nées de notre rencontre : initialement, Inès est venue apprendre la Communication Intuitive" auprès d'Anna et un déclic s'est fait. Anna a été intriguée par l'approche d'Inès et a décidé d'en faire l'expérience personnelle avec Cassie, un quarter horse de vingt-neuf ans, sous la guidance d'Inès. Elle a été conquise. Il nous a alors paru évident que nous allions travailler ensemble autour des chevaux. Nous partagions déjà :

° Une intuition profonde que l'animal est sensible et intelligent.

° Un engagement fort dans la relation à l'animal, prenant cela en compte dans nos interactions avec lui.

° Un rôle de transmission, d'intermédiaire, de réconciliation, pour guérir une relation qui a été mise à mal pendant très longtemps entre chevaux et humains.


Copyright : Studio 108 2004-2017 - Informations légales - Vous êtes éditeur ?
Programmation : Olf Software - Infographie, XHTML/CSS : Gravelet Multimédia - Graphisme : Richard Paoli