Assez ! : abus, dérives & désillusions / Passion du livre

Recherche simple

Recherche avancée

Recherche multi-critères








Recherche avancée

.. Assez ! : abus, dérives & désillusions

Couverture du livre Assez ! : abus, dérives & désillusions

Auteur : J. N. Kamprad

Date de saisie : 06/06/2017

Genre : Sociologie, Société

Editeur : Nouveaux auteurs, Paris, France

Prix : 19.50 €

ISBN : 9782819504290

GENCOD : 9782819504290

Sorti le : 18/05/2017

en vente sur


  • La présentation de l'éditeur

Notre équilibre de vie est de plus en plus menacé. Il peut même basculer beaucoup plus facilement que nous le pensons.

Alors : DÉFENDONS-LE !

Cet ouvrage nous aide à protéger notre devenir et celui de notre descendance.

À la lecture du manuscrit de cet ouvrage, j'ai réalisé combien nous sommes tous vulnérables contre les abus et dérives de toutes sortes. Au point que ce livre devrait être lu par toutes les familles pour comprendre les mécanismes qui nous menacent afin de s'en protéger et les faire changer : cela m'a paru comme une évidence en découvrant ce texte, et c'est ce qui m'a motivé à le publier ■

J. L. Poitevin, éditeur





  • Les premières lignes

Extrait de l'introduction

Notre planète est entrée, depuis plusieurs années maintenant, dans une phase d'évolution qui s'annonce difficile et anxiogène à plusieurs niveaux car les profondes mutations auxquelles nous allons être confrontés ne font que commencer. Chacun peut constater l'essoufflement des principales structures actuelles (économiques, juridiques, politiques et sociales) qui se répercute sous la forme de tensions générales un peu plus inquiétantes chaque mois. Les dettes de certains pays sont si colossales qu'elles seront impossibles à rembourser, contrairement à ce qu'affirment certains car, non seulement elles continuent d'augmenter, mais les investissements nécessaires à l'évolution des pays les plus endettés ne le permettront pas. Les banques centrales jouent les apprentis sorciers de la finance et il faut prier pour que leurs nouvelles formules soient efficaces, mais cela demande beaucoup de foi.

La rapidité de transmission de l'information et les technologies nouvelles ont changé la donne : certaines vérités sont nombreuses à faire surface et c'est heureux. Mais elles sont, hélas, trop vite balayées par la précipitation des événements ou les impératifs socio-économiques du court terme. Nos obligations professionnelles, personnelles et sociales deviennent si contraignantes que nous laissons notre qualité de vie nous échapper : nous optons alors pour différentes sortes de fuites, au point que nous ne prenons même plus le temps de nous arrêter pour envisager d'autres styles de vie possibles en adéquation avec notre évolution et nos prises de conscience. Quant à nos élus, ils se retrouvent à leur tour dépassés ou bloqués par des structures anciennes qui ne sont plus assez efficientes face aux besoins actuels.

A ce rythme, nous allons payer très cher nos convictions de performances économiques à tout prix qui ne tiennent pas compte du coût d'un affaiblissement social progressif, ni des différents équilibres de notre planète.

D'aucuns prétendent que l'homme apprend de ses erreurs passées... sauf lorsqu'il fait la sourde oreille.

Entre le processus d'inversion des pôles dont l'être humain ne connaît encore rien, le facteur de plus en plus inquiétant de surpopulation qui épuise les ressources de notre planète d'une façon alarmante, les migrations démesurées de population, les risques multiples des structures nucléaires dont la maîtrise à long terme est hasardeuse, les fluctuations de l'oscillation australe (alternance de refroidissement et de réchauffement des océans), la gigantesque pollution quotidienne associée aux activités humaines qui amplifient, voire accélèrent les dérèglements climatiques, l'acidification des océans, la multiplicité des ondes auxquelles l'être humain est exposé, la contamination globale de notre environnement par la diffusion de 150'000 substances chimiques qui se retrouvent tôt ou tard dans nos aliments, dans nos verres et dans notre air, les bouleversements seront nombreux. Bien pire encore : concomitants.

En effet, l'accumulation de ces différents facteurs, en plus des catastrophes naturelles qui vont s'intensifier, nous fera vivre régulièrement des situations difficiles (parfois extrêmes) dans un avenir plus proche qu'on ne le pense.


Copyright : Studio 108 2004-2017 - Informations légales - Vous êtes éditeur ?
Programmation : Olf Software - Infographie, XHTML/CSS : Gravelet Multimédia - Graphisme : Richard Paoli