Comment maximiser (enfin) ses vacances / Passion du livre

Recherche simple

Recherche avancée

Recherche multi-critères








Recherche avancée

.. Comment maximiser (enfin) ses vacances

Couverture du livre Comment maximiser (enfin) ses vacances

Auteur : Anne Percin

Date de saisie : 15/05/2017

Genre : Jeunesse à partir de 13 ans

Editeur : Rouergue, Arles, France

Collection : DoAdo

Prix : 14.90 €

ISBN : 9782812612725

GENCOD : 9782812612725

Sorti le : 03/05/2017

en vente sur


  • La présentation de l'éditeur

Maxime, le héros de la série culte inaugurée par Comment (bien) rater ses vacances, fait un retour de folie dans la saison 4 ! Pour s'éviter une nouvelle fois des vacances de loser, il trouve un contrat sur la côte Atlantique avec son groupe de rock. Ce sera le festival de la Moule, sur le bassin d'Arcachon. Pour l'occasion, il embarque toute sa bande, amoureuse et petite soeur comprises, pour quinze jours à l'océan. Camping, concerts, amours, disputes, fugue : il ne manque rien pour en faire des vacances à nouveau délirantes... mais parfaitement réussies. Sea, sex and rock'n'roll !

En trois romans, publiés entre 2010 et 2012, Anne Percin nous plonge dans la vie quotidienne d'un adolescent de la banlieue parisienne, Maxime Mainard, 17 ans. Sa famille, ses potes, l'amour, le rock... et l'humour. Tout démarre durant l'été qui précède son entrée en Terminale, qu'il passe chez sa mamie au Kremlin-Bicêtre, plutôt que de partir en randonnée avec ses parents. Il pensait glander tout un mois devant l'ordi... mais l'été va être une suite de journées délirantes. Il rencontre sur internet Natacha, qui va devenir sa petite copine, et récupère la guitare Fender de son père. Amour et rock'n'roll ! Tout est en place pour une saga délirante, insolente et terriblement drôle... qui nous mènera jusqu'au bac !

"C'est extrêmement aigu, vinaigré à souhait, insolent, rapide, imprévisible !"
TÉLÉRAMA

"Le livre dont on parle dans les cours de collèges et de lycées !"
LE FIGARO LITTÉRAIRE

"Un cadeau pour les ados !"
FRANCE INFO





  • Les premières lignes

Introduction
(essai numéro 2)

Quand Maxime Mainard, 18 ans, a téléphoné à mon domicile, je venais de quitter la brigade depuis 45 minutes. Je m'apprêtais à me changer avant d'aller courir. Je cours en effet quotidiennement, à raison d'une heure chaque soir. C'est la raison pour laquelle je n'ai pas apprécié que le susnommé me téléphone car cela me retardait dans mon programme.
J'ai pensé qu'il m'appelait pour fixer le jour de notre prochaine répétition car nous sommes tous les deux membres d'une formation musicale de type rock. Mais, à la place, il m'a invité à participer au festival de musique en plein air autour du bassin d'Arcachon, du 1er au 15 août. Ayant posé mes congés pour la même période, j'ai bien voulu réfléchir à sa proposition. Je pensais que cette dernière ne concernait que les membres du groupe, au nombre de quatre : moi-même, Maxime Mainard, Christian Mainard et Julius Bogossian.
J'atteste sur l'honneur que j'ignorais, à ce moment-là, la présence de sa petite soeur, Alice, mineure de 13 ans.
Je n'ai rien à ajouter ni à retrancher à ma présente déclaration.
Stéphane Rousset

intro
(3e tentative)

Quand Max a appelé, j'étais aux WC.
J'ai décroché quand même. Ben ouais, je fais pas debout et j'ai rien à tenir. Du coup, j'ai le kit mains libres, comme toutes les filles. De toute façon, depuis que je le connais, Max m'appelle toujours quand il ne faut pas. Je pense que lui et moi, on a un grave problème de timing. On est décalés. C'est assez récent, ce problème. Avant, quand on était au collège je veux dire, on était tellement en symbiose qu'on nous donnait un seul nom : Malex. On aurait dit un médicament. Depuis un ou deux ans, on s'est désynchronisés : on a retrouvé nos deux prénoms, Max/Alex. Mais depuis, c'est la merde. On se gâche toutes les opportunités, à force de se marcher dessus. Exemple : un soir, j'étais au cinéma, je mangeais mes pop-corn dans l'espoir qu'il se passe enfin un truc sexy dans ma vie, et là, le mec avec qui j'étais allée voir le film se penche vers moi, soi-disant pour prendre un pop-corn et sa bouche s'approche, je sens (...)


Copyright : Studio 108 2004-2018 - Informations légales - Vous êtes éditeur ?
Programmation : Olf Software - Infographie, XHTML/CSS : Gravelet Multimédia - Graphisme : Richard Paoli