Cheval : libre attitude / Passion du livre

Recherche simple

Recherche avancée

Recherche multi-critères








Recherche avancée

.. Cheval : libre attitude

Couverture du livre Cheval : libre attitude

Auteur : Emmanuelle Brengard | Pascale Desrousseaux

Illustrateur : photographies de Christiane Slawik

Date de saisie : 15/05/2017

Genre : Nature, Animaux

Editeur : Cheval magazine, Versailles | Glénat, Grenoble, France

Collection : Beaux livres

Prix : 29.99 €

ISBN : 9782344021279

GENCOD : 9782344021279

Sorti le : 10/05/2017

en vente sur


  • La présentation de l'éditeur

Christiane Slawik est passionnée par les chevaux depuis son enfance. Égypte, Afrique du Sud, Inde, Europe, elle voyage depuis plus de 30 ans pour photographier les plus beaux spécimens à travers le monde. Ce recueil en est la preuve : elle met en valeur les singularités de chacune des races qu'elle découvre et sait faire de chaque cheval un être d'exception.

Dans cet ouvrage, les superbes pure race espagnole, frisons et autres pur-sang arabes prennent la pose et dévoilent leurs plus belles attitudes à travers des clichés inédits, authentiques, rares et précieux. Ils sont associés aux textes d'Emmanuelle Brengard, auteure complice de l'iconographe Pascale Desrousseaux.

Observez les postures sereines, gracieuses, puissantes et expressives de ces chevaux. Voyez dans leurs yeux la délicate lueur qui brille... celle de la liberté !





  • Les premières lignes

Pour la majorité des non-cavaliers, les chevaux sont des animaux plutôt tranquilles. La plupart du temps, ils les voient calmes et posés, en train de brouter dans un pré. A ce moment-là, ils apparaissent comme paisibles aux yeux d'un observateur néophyte. Pourtant, parler de la sérénité des équidés peut sembler incongru à beaucoup de cavaliers. En effet, ils sont nombreux à avoir ressenti quelques frayeurs lorsque leur monture, effrayée par un bruissement dans les herbes ou paniquée par l'ombre d'un arbre, part brusquement dans un galop rapide et désordonné ou saute si soudainement sur le côté que le cavalier peut vite être désarçonné, au propre comme au figuré.
De par leur statut d'animaux-proies, les chevaux sont des êtres extrêmement sensibles à leur environnement : leur survie à l'état sauvage dépend de leur capacité à réagir promptement à la moindre alerte et à prendre la fuite. Domestiqués, ils ont appris à faire confiance à l'homme et à réfréner un peu leur instinct, notamment lorsqu'ils sont montés, mais, en liberté, ils retrouvent leur nature première avec tous leurs sens en éveil. Cet état ne peut évidemment être maintenu tout le temps, ils s'épuiseraient. Dans la nature, la vie en troupeau permet donc aux chevaux d'alterner les rôles entre ceux qui guettent le danger et ceux qui se reposent ou vaquent à d'autres occupations. Outre le «broutage» qui occupe la plus grande partie de leur temps, les chevaux prennent des moments pour se reposer, se rouler, se gratouiller mutuellement ou pour renforcer le lien social. Autant d'attitudes qui les emplissent de sérénité car elles leur procurent du bien-être, souvent autant physiquement que psychiquement... La vie en troupeau leur apporte la sécurité dont ils ont besoin. Entourés de leurs congénères, ils peuvent adopter une attitude sereine.

Le vent fait s'envoler la crinière de Sensation et découvre la tête ciselée du noir pur-sang arabe. Peu lui importe la météo, il apprécie trop ce moment où, le nez dans l'herbe, il recherche tranquillement et méticuleusement les graminées qu'il aime tant. Son régime d'herbivore ne l'empêche pas d'être gourmand...

Rufia trouvera-t-il dans ce carré d'herbe un trèfle à quatre feuilles ? Le pur-sang lusitanien n'a pas besoin d'un porte-bonheur mais, comme beaucoup de chevaux, il aime le goût de cette plante. Si en plus elle peut lui porter chance, le beau gris pommelé ne va pas s'en plaindre.

Une pierre dans le désert égyptien ou l'écorce d'un arbre en Afrique du Sud, il faut tout goûter et voir s'il n'y aurait pas par hasard quelques minéraux à récupérer. Sina, le poulain pur-sang arabe alezan, et un jeune nooitgedacht à la robe isabelle imitent sans doute les gestes répétés par les adultes de leur groupe.

Les chevaux sont de nature curieuse, mais celle-ci est exacerbée lorsqu'ils sont encore des poulains. Pour satisfaire cette curiosité, les poulains s'approchent doucement, reniflent puis aiment lécher, grignoter, bref goûter l'objet qui les intrigue. Pour ce jeune haflinger, c'est peut-être la première fois qu'il ressent le contact froid et humide de la neige. Son attitude, tranquille et concentrée, montre que cela n'a pas l'air de lui déplaire...


Copyright : Studio 108 2004-2017 - Informations légales - Vous êtes éditeur ?
Programmation : Olf Software - Infographie, XHTML/CSS : Gravelet Multimédia - Graphisme : Richard Paoli