Il est temps de suivre un régime et d'apprendre à voler / Passion du livre

Recherche simple

Recherche avancée

Recherche multi-critères








Recherche avancée

.. Il est temps de suivre un régime et d'apprendre à voler

Couverture du livre Il est temps de suivre un régime et d'apprendre à voler

Auteur : Michelle Ballanger

Date de saisie : 18/04/2017

Genre : Romans et nouvelles - français

Editeur : Rouergue, Arles, France

Collection : L'estive

Prix : 20.00 €

ISBN : 9782812612770

GENCOD : 9782812612770

Sorti le : 03/05/2017

en vente sur


  • La présentation de l'éditeur

Adam est écrivain public. Tous les après-midi, il écrit pour les habitants de sa petite ville posée au pied des montagnes de Dracula. Des lettres anonymes, des lettres d'amour, des lettres pour ceux qui sont tout près, ou bien ceux qui sont partis en France, partis et jamais oubliés. Dans sa maison où ne vivent plus depuis longtemps sa femme et sa fille, parties et jamais revenues, Adam héberge depuis l'hiver dernier Dragos, vieux, sale, gros et vendeur de poids de son état. Et Adam a finalement peu de temps pour penser à lui-même. C'est une bonne chose. Penser à lui, c'est penser à celles qui lui manquent. Il ne veut pas. Mais alors qu'Adam écrit des lettres en poste restante, des poèmes, des testaments, alors que chacun raconte son histoire et que les mots suivent leur chemin, le moment vient où les forces sont réunies, où les choses sont prêtes à basculer. Oui, il faut parfois vingt ans pour écrire une lettre, mais il est grand temps de suivre un régime et d'apprendre à voler, il est grand temps pour Adam, et pas seulement pour lui.
Avec grâce, avec douceur et légèreté, Michelle Ballanger nous emporte dans un premier roman aussi chatoyant que le chapeau d'un magicien dont sortiraient un jeune homme qui tricote des écharpes, une femme qui a bien vécu de l'amour des hommes, une princesse qui fait la manche, et bien d'autres encore, chacun avec sa vie glissée dans celle des autres.

Michelle Ballanger vit dans le Territoire de Belfort. Elle est maîtresse d'école. Elle a publié un roman pour enfants, Le Bal des saisons aux éditions 00H00.com, en 2002. Il est temps de suivre un régime et d'apprendre à voler est son premier roman pour adultes.





  • Les premières lignes

DRAGOS

- Viens manger, c'est prêt.
Dragos écrase son mégot, ouvre la porte de la véranda, entre dans la cuisine. Il pue. Adam se le dit chaque jour, au même moment. Cette odeur rance, sale, vieille, lui soulève l'estomac chaque jour avant de passer à table.
- Tu pues Dragos !
- Je sais Adam, je sais. J'ai beaucoup travaillé aujourd'hui.
- Combien de kilos ?
- Quatre.
- Ce n'est pas beaucoup, hier tu en as eu sept.
- Hier madame Negresco est passée. Elle revenait de la capitale, elle était en pleine forme et affichait moins trois kilos à elle toute seule, ça aide.
- Lave-toi les mains au moins.
Dragos est vieux, sale, gros et vendeur de poids de son état. Il a récupéré une balance un jour. Il était encore plus vieux, plus sale à cette époque et maigre en plus mais il avait eu cette idée : vendre le poids perdu.
Il s'était installé sur la place publique, sous l'arcade des halles, dans l'angle pour être vu, au centre, sans pour autant être à l'étalage. La plupart de ses clients n'aimaient pas trop se faire remarquer quand ils vérifiaient leur poids sur la balance. Et il attendait. Les gens passaient, s'arrêtaient et puis se décidaient, montaient sur la balance. Suivant les chiffres qui s'inscrivaient sur le cadran, ils étaient heureux ou pas. Le paiement de ce service dépendait de ce bonheur. Plus les gens perdaient de poids et plus ils donnaient de pièces à Dragos qui vérifiait d'un coup d'oeil. Il tenait les statistiques, faisait des corrélations. Il avait remarqué qu'à chaque nouvelle antenne parabolique correspondait un nouveau client. La télé devait lui faire de la pub, y a pas à faire.
- J'ai acheté des pommes. Quatre pommes. Deux rouges et deux vertes. Je ne me rappelais plus ta couleur préférée.
Dragos achetait à manger et partageait avec Adam. Il disait, malicieux, qu'il prenait les kilos abandonnés par ses clients dans le creux de sa main quand ils étaient satisfaits d'avoir maigri car il n'y a que ceux qui ont trop de quelque chose qui sont satisfaits de se délester. Lui, il était content de grossir. Depuis qu'il avait eu cette idée avec la balance et qu'il logeait avec Adam, il n'était plus maigre. Il avait fait du gras. Il était plus heureux, moins bringuebalant, moins vieux mais pas moins sale objectait Adam. Ça c'est pour la femme répondait Dragos. Quelle femme ? Celle qui viendra et pour laquelle je me laverai. Il faut attendre. Ce sera un beau cadeau, tu ne crois pas ?
Non Adam ne croyait pas. Il aurait aimé que Dragos ne pue plus. Pour mieux sentir les parfums des pommes, quelle que soit leur couleur...
(...)


Copyright : Studio 108 2004-2018 - Informations légales - Vous êtes éditeur ?
Programmation : Olf Software - Infographie, XHTML/CSS : Gravelet Multimédia - Graphisme : Richard Paoli