L'accident / Passion du livre

Recherche simple

Recherche avancée

Recherche multi-critères








Recherche avancée

.. L'accident

Couverture du livre L'accident

Auteur : Chris Pavone

Traducteur : Séverine Quelet

Date de saisie : 15/01/2016

Genre : Policiers

Editeur : Fleuve éditions, Paris, France

Collection : Fleuve noir

Prix : 19.90 €

ISBN : 9782265099357

GENCOD : 9782265099357

Sorti le : 14/01/2016

en vente sur


  • La présentation de l'éditeur

Il y a des manuscrits, dans la vie d'un éditeur, et il y a LE manuscrit. Le carton assuré, celui qui fera l'effet d'une bombe. Si, d'ici là, il ne vous vaut pas une balle dans la tête... L'Accident, dont l'auteur est anonyme, est de ceux-là.
Isabel Reed, agent littéraire à Manhattan, sait qu'il faut agir vite. N'en parler à personne. Le faire publier, à tout prix. Les révélations que contient le livre sur Charlie Wolfe, magnat tout-puissant des médias sur Internet, méritent les précautions prises par son auteur. Quel auteur, d'ailleurs ? Pas d'adresse où le joindre, un seul exemplaire papier livré pendant la pause déjeuner... Car il y a plus à craindre qu'une horde d'avocats. Dans le petit milieu de l'édition new-yorkaise, le grand nettoyage a commencé, façon CIA. De Copenhague à Washington, en passant par Munich et Paris, le filet a été mis en place depuis longtemps.
Si vous lisez ces pages, vous êtes déjà mort et vous ne le savez pas. Traduit de l'anglais (États-Unis) par Séverine Quelet

CHRIS PAVONE est né en 1968. Il a grandie New York. Après des études de sciences politiques à la Cornell University, il a travaillé dans l'édition pendant près de vingt ans. Son premier roman. Les Expats, paru en 2012 et traduit dans le monde entier, lui a valu les prix Edgar Award 2013 et Anthony Award dans la catégorie Best First Novel. L'Accident est son deuxième roman publié chez Fleuve Éditions. Il est en cours de traduction dans une dizaine de pays.

«Une lecture indispensable pourtant amateur devrais thrillers...»
NEW YORK TIMES

«Pour les mordus de l'angoisse, le meilleur thriller de l'année.»
STEPHEN KING

«Intelligent et élégant... Frissons garantis... L'Accident fonce sans un raté vers des révélations choquantes et un final explosif !»
CHICAGO TRIBUNE





  • Les premières lignes

Le jour est sur le point de se lever lorsque Isabel tourne la dernière feuille de papier. Au milieu de la page, sa bouche s'ouvre en grand, son pouls s'accélère. Ses yeux parcourent à toute vitesse chaque ligne dactylographiée, toujours plus vite à mesure qu'elle approche du dernier paragraphe, pressée d'aboutir à la révélation, de voir ses soupçons se confirmer. Elle inspire un grand coup et retient son souffle, pour les dernières lignes.
Isabel fixe le point final, ce petit rond d'encre noire... Elle le fixe.
Elle relâche sa respiration. «Mon Dieu.» Elle est abasourdie par l'énormité de l'histoire. Déçue par l'absence de confirmation attendue. Furieuse après les implications. Terrifiée par les dangers représentés. Et par-dessus tout, elle a le coeur brisé devant l'immensité de la trahison. Des trahisons.
Elle replace le feuillet sur l'épaisse pile de papier posée sur le couvre-lit, à côté d'un paquet de cigarettes souple froissé et d'un cendrier en cristal plein à ras bord, cadeau d'anniversaire quelque peu sarcastique d'un collègue passif-agressif. Elle saisit le manuscrit des deux mains, le retourne et tasse les feuilles de ses pouces. Ses mains tremblent. Elle tente de se calmer en prenant une grande inspiration, et dépose le tas de feuilles bien tassées sur ses genoux. Quatre mots sont tapés au centre en haut de la première page :

L'Accident
par Anonyme

Le regard d'Isabel se porte à l'autre bout de la pièce, sur le néant noir de la baie vitrée, sa surface austère à peine adoucie par les stores à demi tirés, un vide agressif qui envahit le cocon de sa chambre. La pièce est à peine éclairée par l'applique de chevet oblongue fixée au-dessus de la tête de lit, projetant son faisceau de lumière directement sur elle. A la fenêtre, ce reflet plane sur son visage, tel un petit soleil illuminant le haut de son crâne, créant un halo. Un ange. Sauf qu'elle n'en est pas un.
Elle sent les muscles de son corps se tendre, sa mâchoire se crisper, ses épaules se contracter dans un spasme rageur. Elle essaie de réprimer sa colère, se mord la lèvre, se réfugie sous la plus fine couche de contrôle.
Isabel repousse le dessus-de-lit, se redresse tant bien que mal et s'assied. Cela fait des heures qu'elle n'a pas changé de position, ses jambes et son dos sont raides et douloureux -, et ses articulations vieilles, si on lui demandait de les décrire. Elle bascule les jambes sur le côté du matelas, cherchant des orteils ses pantoufles fourrées.
Le long du mur, des étagères en aluminium - plusieurs mètres de lignes horizontales - sont chargées de piles de manuscrits bien rangées, le nom des auteurs noté au marqueur noir sur l'épaisseur des feuilles. Des dizaines de milliers de pages de propositions de livres en tout genre, promettant un large éventail de distractions et d'informations, produites par tous les niveaux de talents.


Copyright : Studio 108 2004-2017 - Informations légales - Vous êtes éditeur ?
Programmation : Olf Software - Infographie, XHTML/CSS : Gravelet Multimédia - Graphisme : Richard Paoli