Cash : l'autobiographie / Passion du livre

Recherche simple

Recherche avancée

Recherche multi-critères








Recherche avancée

.. Cash : l'autobiographie

Couverture du livre Cash : l'autobiographie

Auteur : Johnny Cash

Traducteur : Emmanuel Dazin

Date de saisie : 05/02/2014

Genre : Biographies, mémoires, correspondances...

Editeur : Castor astral, Bègles, France

Collection : Castor music

Prix : 13.00 €

ISBN : 9782859209384

GENCOD : 9782859209384

Sorti le : 19/06/2013

en vente sur


  • La présentation de l'éditeur

Jean-Michel Charlier a été le créateur de nombreuses séries bandes dessinées d'aventures comme verdure, La Patrouille des Castors, Jean Valhardi, Marc Dacier, Kim Devil ou Tiger Joe et se définissait lui-même comme un conteur, dans la continuité des grands feuilletonistes du temps passé comme Eugène Sue, Michel Zévaco ou Paul Féval.

Il a été l'un des plus grands scénaristes de la bande dessinée francophone du XXe siècle.

Travailleur extraordinairement prolifique, la plupart des personnages qu'il a créés sont encore, aujourd'hui, des héros récurrents de la production du 9e art.

Il a aussi été, avec René Goscinny et Albert Uderzo, le créateur du journal PILOTE. Puis, par la suite, il a réalisé de nombreux documentaires audiovisuels et adapté, pour la télévision, le célèbre feuilleton «Les Chevaliers du ciel».

Cette biographie illustrée est l'ouvrage le plus complet jamais consacré à cet "Alexandre Dumas du 9e Art".

Sur 320 PAGES ponctuées par la transcription écrite e passionnantes interview audiovisuelles de Jean-Michel Charlier, chacun des chapitres traite d'une époque de sa foisonnante carrière. Ils décrivent la création de ses principaux personnages et sa vie professionnelle. L'ouvrage, RICHEMENT ILLUSTRÉ DE PRÈS DE 800 DOCUMENTS, est complété par une chronologie complète des oeuvres de l'auteur.

GILLES RATIER, l'auteur de cette biographie, est un spécialiste de l'oeuvre de Jean-Michel Charlier. Il a écrit dans diverses revues professionnelles de bandes dessinées, a rédigé Avant la case (un ouvrage consacré aux scénaristes) ainsi que de nombreuses bibliographies. Il donne aussi des conférences et anime des débats sur le 9e art dans différentes manifestations. Il est, par ailleurs, le secrétaire général de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée) et le rédacteur en chef du site internet BDzoom.com.





  • Les premières lignes

Introduction

JEAN-MICHEL CHARLIER SE DÉFINISSAIT LUI-MÊME COMME UN CONTEUR, DANS LA CONTINUITÉ DES GRANDS FEUILLETONISTES DU TEMPS PASSÉ : EUGÈNE SUE, PAUL FÉVAL, PONSON DU TERRAIL, ALEXANDRE DUMAS, MICHEL ZÉVACO, ÉMILE GABORIAU, ETC.

IL était l'un des plus importants et des plus prolifiques scénaristes de la bande dessinée francophone du XXe siècle. La plupart des personnages qu'il a créés sont encore, aujourd'hui, des héros récurrents de la production du 9e art.

Il créait sans cesse, que ce soit pour la bande dessinée ou pour la télévision. Il avait Le souci constant d'ancrer ses histoires dans des faits réels et de rassembler une documentation impressionnante.

De ses débuts à Spirou et à travers ses principaux personnages de bandes dessinées (Buck Danny, Tanguy et Laverdure, Blueberry, Barbe-Rouge, La Patrouille des Castors, L'Oncle Paul, et d'autres un peu moins connus comme Marc Dacier, Kim Devil ou Guy Lebleu), nous allons mettre en lumière à la fois l'homme et le créateur, en évoquant le parcours de ce formidable et prolifique narrateur de l'écrit, mais aussi de l'oral ; c'est d'ailleurs pourquoi nous lui laisserons la parole, le plus souvent possible : «Il y a quelques années, j'ai tenté de comptabiliser ma production, et je me suis aperçu, avec un peu d'effroi, que j'avais, alors, commis plus de quatre cents épisodes de mes différentes histoires et de mes différents héros. À l'heure actuelle, cela doit avoir grimpé assez considérablement, d'autant plus que j'ai une très mauvaise mémoire. Je serais incapable de vous citer la liste de tous les albums de "Buck Danny" dans l'ordre, car je ne me rappelle pas toujours ce que j'ai déjà produit. Même à l'intérieur de certaines de mes histoires, il m'arrive d'oublier complètement ce qui s'est passé dans les précédents épisodes. Cela me joue quelquefois des tours, car je crois être visité par un éclair de génie en ayant trouvé un bon rebondissement ou une excellente histoire à écrire, et je m'aperçois, quelque temps après, que je les ai déjà utilisés. C'est très ennuyeux, car je suis obligé à ce moment-là de détruire tout ce que j'ai écrit et de recommencer autre chose. Bien sûr, je pourrais relire de temps en temps mes histoires, mais j'ai les plus grandes difficultés à lire de la bande dessinée. J'en lis quand même quelques-unes, même si c'est loin d'être une forme littéraire que j'apprécie personnellement. Ma difficulté vient de ce que je me lasse très vite des découpages. Mes propres bandes me sont insupportables à relire, d'où les innombrables erreurs que j'ai pu commettre d'un épisode à l'autre. En revanche, j'adore la lecture classique. Je suis un consommateur important de bouquins, notamment sur l'Histoire.»

Voyageur infatigable, ce scénariste a parcouru le monde et a toujours été attentif à son évolution. Il nous a fait participer aux voyages réels et fictifs de ses héros de papier ou de télévision (dont les fameux Chevaliers du ciel adaptés de ses «Tanguy et Laverdure»), mais il nous a aussi interpellés sur certaines réalités du monde à travers ses documentaires. Car Jean-Michel Charlier fut non seulement un auteur qui contribua à donner ses lettres de noblesse au 9e art et le créateur de quelques magazines mémorables - à l'instar de Pilote dont il fut le corédacteur en chef avec son ami René Goscinny -, mais aussi un documentariste passionné, particulièrement sur sa série télévisée «Les Dossiers noirs» : «J'adore le cinéma, le théâtre et les voyages, même en dehors de mon travail. Et, ma foi, comme tout le monde peut le constater, j'aime assez la bonne chère et les bons vins. Mais ma principale détente, c'est le travail. Cela peut paraître paradoxal, mais quand je tourne des émissions de télévision, à l'étranger notamment, je me trouve dans des paysages très divers et c'est un véritable plaisir. Rencontrer l'homme qui a tué Pancho Villa, l'assassin présumé de Martin Luther King, le pilote d'essai de l'avion-espion U2 ou celui qui était l'un des lieutenants favoris d'Al Capone, en soi, c'est quelque chose d'assez extraordinaire. Je me délasse aussi beaucoup en créant et j'ai vraiment énormément de plaisir à raconter des histoires. Mon premier client, quand je raconte une histoire, c'est moi. Il faut que cela m'amuse d'abord, sinon, si ce n'est pas le cas, j'abandonne.»

Gilles Ratier


Copyright : Studio 108 2004-2017 - Informations légales - Vous êtes éditeur ?
Programmation : Olf Software - Infographie, XHTML/CSS : Gravelet Multimédia - Graphisme : Richard Paoli